vendredi 15 janvier 2021

BON ANNIVERSAIRE

Bon anniversaire... 

15 janvier 2021
Fête de Notre-Dame de Banneux
Le 15 janvier, jour anniversaire de la première apparition de la Vierge Marie à Mariette Beco, est traditionnellement la fête de la Vierge des Pauvres. Nous aurions évidemment aimé fêter ce beau jour avec les fidèles pèlerins de Banneux. Les restrictions imposées à cause de la crise sanitaire ne le permettent pas cette année.
Mais nous avons le grand privilège que KTO, la chaîne de télévision catholique française, retransmettra en direct l’eucharistie solennelle célébrée à 10h. La messe sera suivie d’un entretien en direct avec le recteur du sanctuaire, l’abbé Leo Palm. (cf rediffusions plus loin)

documentaire du mercredi soir 20h35 : https://www.ktotv.com/.../banneux-la-vierge-des-pauvres
 rediffusion du documentaire :
Jeudi 14 janvier à 01h00 et 18h40
Vendredi 15 janvier à 16h00 et 22h20
Samedi 16 janvier à 14h05
Dimanche 17 janvier à 7h25
Lundi 18 janvier à 10h50
Mardi 19 janvier à 16h05

 + Document  des évêques de France pour inviter à prier et jeûner durant 4 vendredis (à partir d'aujourd'hui) pour le respect de toute vie humaine


+ vidéo un peu sur le même sujet (je vous laisse la suprise)

jeudi 14 janvier 2021

18 - 19 JANVIER : SEMAINE DE PRIERE POUR L'UNITE DES CHRETIENS

 La semaine de l'Unité chez nous dans le doyenné :>>  CLICK

...

« DEMEUREZ DANS MON AMOUR ET VOUS PORTEREZ DU FRUIT EN ABONDANCE » (JN 15,5-9)

PUBLIÉ LE LUNDI 04 JANVIER 2021 (NEWSLETTER DU DIOCÈSE DE LIÈGE)

Tel est le thème de l’édition 2021 de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens qui se déroule, comme chaque année, du 18 au 25 janvier 2021.

C’est la communauté monastique protestante de Grandchamps qui a été chargée cette année de rédiger la brochure de prière destinée à nous aider à vivre cette semaine. Hélas, cette année, l’équipe chargée d’adapter la brochure à la Belgique n’a pu la produire. C’est dommage car pour beaucoup, cette année la semaine se vivra essentiellement dans la prière personnelle, les célébrations et rencontres habituelles ne pouvant être réalisées en raison des circonstances.

Au niveau de notre diocèse, une célébration œcuménique hors public, retransmise sur la chaîne YouTube du Doyenné de Liège, aura lieu en la cathédrale de Liège le vendredi 22 janvier à 19h30.

La brochure en ligne

La brochure internationale de base, rédigée directement en français, et adaptée à la mentalité européenne, est disponible sur internet (https://www.grandchamp.org/unite2021/2021-textes/). Et, depuis début de ce mois de janvier 2021, une version retravaillée pour la Belgique est disponible sur le nouveau site web du CIB (www.cib.brussels) ou en cliquant iciChacun peut donc la télécharger pour son usage personnel, et au niveau paroissial, il est possible de la retravailler pour en imprimer la totalité ou des extraits que l’on peut mettre à la disposition de tous ceux qui veulent vivre cette semaine.

Peut-être la « réduction » de cette semaine à la prière est-elle l’occasion de vivre en nous « un tout petit peu » l’expérience des communautés chrétiennes d’Europe de l’Est qui vécurent des générations entières sans la possibilité de se rassembler pour célébrer. Elles se sont recentrées sur l’essentiel, « demeurez dans l’amour de Dieu » et elles ont « porté du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un » Plusieurs connurent ensuite ce renouvellement spectaculaire, imprévisible rationnellement. Demandons au Seigneur de nous donner la force de son Esprit pour revitaliser aussi nos communautés souvent vieillissantes, sans qu’elles se replient sur elle-même, mais dans une ouverture aux autres, car « l’Esprit parle où Il veut ».

En attendant, pour nous mettre « en appétit », voici quelques extraits de cette brochure :

« Les divisions entre chrétiens, qui les éloignent les uns des autres, sont un scandale car elles éloignent également de Dieu. De nombreux chrétiens, attristés par cette situation, prient Dieu avec ferveur pour le rétablissement de cette unité pour laquelle Jésus a prié. La prière du Christ pour l’unité est une invitation à se tourner vers lui et à se rapprocher les uns des autres en se réjouissant de la richesse de notre diversité. »

« Un jour tu as compris qu’à ton insu un oui était déjà gravé au tréfonds de ton être.
Et tu as choisi d’avancer à la suite du Christ.
En silence en présence du Christ, tu as saisi sa parole :
“Viens et suis-moi, je te donnerai où reposer ton cœur”.

Jésus le Christ,
tu nous cherches, tu désires nous offrir ton amitié
et nous conduire dans une vie toujours plus pleine.
Donne-nous la confiance pour répondre à ton appel.
Ainsi, tu transformeras ce qui en nous est trouble,
et nous deviendrons témoins de ta tendresse pour notre monde. »

Luc MAHIELS,
Responsable de la Commission diocésaine pour l’œcuménisme


REPRISE DES CELEBRATIONS DANS NOTRE UNITE LE 6 FEVRIER

 


Chers amis et membres de notre unité pastorale du Sacré-Coeur,


D'abord, à tous, une sainte année 2021 avec la grâce du Seigneur, confiants qu'il ne laisse pas ses enfants sans secours ! Que son Esprit nous pousse à être des témoins agissants de son Amour dans ce monde plein de souffrances. Merci de tout cœur à tous ceux qui ont entretenu la flamme de l'espérance et gardé nos églises ouvertes et accueillantes pendant le confinement ! Merci pour les crèches, merci pour les affiches, merci pour votre présence priante et soucieuse des isolés et des malades...

Après cette longue période de suspension des offices religieux que nous venons de subir pendant la période des fêtes, qui se justifiait par la difficulté d'organiser la pratique du culte dans les conditions imposées par le gouvernement (choix douloureux mais pris en toute conscience vu le risque sanitaire, et en accord avec les instances décanales et diocésaines), il nous est apparu nécessaire de faire le point afin d'envisager une reprise des célébrations dans certaines de nos églises selon les possibilités locales et en tenant compte des mesures actuelles (15 personnes maximum).

En effet, le manque de perspectives pèse lourd sur le moral de nos paroissiens, et nous ne voyons pas se profiler l'élargissement attendu des mesures de restrictions. Au mieux pouvons-nous espérer une levée de celles-ci quand la campagne de vaccination aura atteint ses objectifs, c'est-à-dire vers l'été. C'est trop loin pour rester dans l'expectative et l'inaction : nos communautés et nos fidèles paroissiens doivent pouvoir bénéficier de ces nourritures spirituelles que sont l'Eucharistie et le Rassemblement dominical, même si cela doit avoir lieu de façon intermittente et limitée.

L'équipe pastorale et moi-même avons réfléchi à un plan de relance. Cette reprise pourra avoir lieu à partir du mois de février (w-e des 6 & 7/02) avec inscription préalable pour ne pas dépasser le quota de 15 personnes, et ce dans quatre de nos églises : St Fiacre, St Laurent, Ste Thérèse et St Jean-Baptiste. 
L'équipe-relais de St Roch consultée ne souhaite pas pour l'instant cette reprise, vu les conditions hivernales et la perspective de travaux à l'église. Il a été donc suggéré de transférer la messe de St Roch du samedi soir 17h à Ste Thérèse, même heure. Ste Thérèse aurait donc une alternance samedi-dimanche comparable à celle de St Laurent, mais inversée ; ceci donnera le plan de célébration suivant :  

1er et 3è W-E :  
Samedi : 17h, Ste Thérèse - 18h, St Jean-Baptiste
Dimanche : 9h30, St Fiacre - 10h45, St Laurent

2è et 4è W-E : 
Samedi : 17h, St Laurent - 18h, St Jean-Baptiste
Dimanche : 9h30, St Fiacre - 10h45, Ste Thérèse

Les "5èmes dimanches" n'existent plus comme tels pour l'instant (tout comme les "messes des familles" et les EPI's, également suspendus) : il devrait y avoir quatre célébrations ces w-e selon l'ordre qui sera annoncé à l'avance. 
Le calendrier annuel est remplacé par un calendrier trimestriel ou bimensuel, vous trouverez sur ce lien CLICK le programme des prochains mois (la période de la Semaine Sainte et de Pâques n'y figure pas encore). Ces programmes seront adaptés au fur et à mesure en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et des prescriptions officielles.
 
Pratiquement, dans chaque paroisse, une personne sera désignée pour être le référent téléphonique dont le numéro sera publié et qui recevra les demandes d'inscription et les inscrira dans un cahier ou registre en notant le numéro de l'appelant. Cette personne aura un rôle très important, elle doit "dispatcher" les demandes pour permettre aux gens de pouvoir assister de temps en temps à une messe dominicale sans laisser les mêmes personnes monopoliser chaque w-e les places disponibles. Selon le nombre de demandes, une personne pourra par exemple être inscrite un dimanche (ou samedi) sur deux ou sur trois... Le référent peut aussi renvoyer vers une autre église si nécessaire, avec le n° du référent local. Le nom et le téléphone du "référent inscriptions" de votre communauté sera communiqué (e.a. sur ce blog) dès qu'il aura été désigné. 
Merci aussi de faire fonctionner le bouche-à-oreille...

Les "intentions de messes" sont à déposer au moment de l'inscription, pour que le référent téléphonique en prenne note et les confie au célébrant ; il ne sera certainement pas possible de les faire imprimer sur le feuillet liturgique, mais elles seront déposées sur l'autel avant la messe. 

Voilà pour l'instant. Nous espérons que cette reprise partielle des célébrations eucharistiques mettra un peu de baume au coeur de ceux qui l'attendaient avec impatience. Le site internet "Coronablog" continuera d'informer des événements [par exemple, la Semaine de Prière pour l'Unité des Chrétiens dans notre doyenné] et des changements éventuels auxquels nous essayerons de nous adapter. Prions pour que la pandémie cesse bientôt, et portons devant le Seigneur et son Coeur Sacré tous ceux qui en souffrent d'une manière ou d'une autre. N'oublions pas les personnes isolées, et invitons-les les premières à nos Eucharisties !

Avec l'équipe pastorale à votre service, qui vous souhaite encore une année 2021 plus sereine et empreinte de la solidarité dont vous savez si bien faire preuve, un grand MERCI à tous !

 
Votre curé Bernard 




vendredi 8 janvier 2021

UNE PAROLE QUI CHANGE LA VIE

  FÊTE DU BAPTÊME DU SEIGNEUR

Lien vers la feuille liturgique : dimanche du Baptême du Christ 

(2è dim. de Noël) 

cliquez sur le lien surligné ci dessus en jaune


Une parole qui change la vie... et cela coule de source !

HEURES D'OUVERTURE DE NOS EGLISES LES W-E 

 Il n'y a hélas toujours pas de messe dans notre unité pastorale le week-end, vu les conditions de reprise (15 personnes maximum, 10 m³ par personne) difficiles à faire appliquer. Nous ne nous voyons pas en effet offrir l'accès à l'Eucharistie à certains et le refuser à d'autres. 

Cependant, nos églises sont ouvertes à la prière personnelle, selon l'horaire établi ci-dessous. Nous suivons la situation pour modifier notre position dès que les conditions seront à nouveau davantage praticables.

Eglises ouvertes le

Samedi : 

    - St Jean-Baptiste de Mont : de 18h à 18h30

Dimanche:  

    - St Fiacre Dison : de 9h30 à 10h30

    - St Laurent Andrimont : de 10h30 à 10h55

Mardi :

    - St Fiacre Dison : de 9h à 12h30


 

Newsletter diocésaine - Janvier 2021

Suivre l’étoile



Chère lectrice, cher lecteur,

Depuis le solstice d’hiver il y a deux semaines, la lumière du jour gagne toujours plus de temps sur les ténèbres de la nuit. Même si nous ne le voyons pas encore de manière tangible, l’obscurité est en recul. Comme le jour nouveau commence au milieu de la nuit, un temps plus lumineux s’annonce au milieu de l’hiver.

Voilà ce que je vous souhaite au début de cette nouvelle année. Nous sommes loin d’avoir vaincu définitivement ce virus qui a tellement dominé notre vie quotidienne tout au long de cette année 2020, mais le bout du tunnel existe, et il est déjà en vue. Puissiez-vous vaincre toute résignation, toute frustration, tout sentiment de déprime, pour vous ouvrir à cette lumière d’un avenir prometteur !

Pour les chrétiens que nous sommes, cette lumière nous a déjà rejoints il y a 2000 ans dans ce petit enfant dont nous venons de célébrer la naissance. Cette année, j’ai été frappé, plus que d’habitude, par ce récit très symbolique de l’Epiphanie dans l’évangile de Matthieu, chapitre 2. Des astrologues venus d’un pays lointain suivent une étoile, acceptent de se mettre en mouvement et s’avancent sur leur chemin, sans savoir où ce chemin les mènera, confiants dans un témoignage trouvé dans une ancienne prophétie. Ils acceptent que ce pèlerinage les conduise à contre-courant de leurs attentes. Et en effet : ce qu’ils cherchent, ils ne le trouvent pas dans l’opulence d’un palais royal mais dans la simplicité et la pauvreté d’une crèche.

Comme les pèlerins sur les chemins de Compostelle, ils en sont certainement revenus transformés, enrichis, alors qu’ils ont fait des cadeaux précieux à ce petit qui, à première vue, n’avait rien à leur rendre. Mais ils ont compris : c’est dans la modestie que Dieu se révèle le plus brillamment.

Depuis deux mois, les représentants des cultes en Belgique sont condamnés, eux aussi, à se contenter d’assemblées très modestes, et il est peu probable que les choses changent au-delà du 15 janvier. Mais cherchons d’autres moyens pour faire briller cette étoile qui nous indique la direction à prendre.

Dans deux semaines, du 18 au 25 janvier, nous serons de nouveau invités à prier pour l’unité des chrétiens, encore une fois de manière très modeste (voir l’article joint). L’œcuménisme avance aussi, doucement, mais avec la ferme intention de dépasser les clivages d’un passé belliqueux.

Prions aussi pour l’unité en nous-même, entre corps et esprit, entre esprit et âme, entre raison et sentiment, entre la volonté de revenir à une vie « normale » et le respect des règles sanitaires indispensables. Le chemin est encore loin, mais l’étoile nous montre le chemin !

Bonne lecture,

Ralph Schmeder, responsable du Service de Presse


Pour lire la suite de la newsletter du diocèse de Liège,

cliquez ICI !

 

samedi 2 janvier 2021

AVEC OBSTINATION.... COMME LES ROIS MAGES

 FÊTE DE L'EPIPHANIE 2021

Les Rois Mages par Sheila

Comme les Rois Mages en Galilée
Suivaient des yeux l´étoile du Berger
Je te suivrai, où tu iras j´irai
Fidèle comme une ombre jusqu´à destination

Comme les Rois Mages en Galilée
Suivaient des yeux l´étoile du Berger
Comme Christophe Colomb et ses trois caravelles
Ont suivi le soleil avec obstination

Plaise au ciel que j´ouvre mes fenêtres
Le matin au bord d´un étang bleu
Plaise au ciel que rien ne nous arrête
Dans ce monde aventureux

Comme les Rois Mages en Galilée...


... et voici mon homélie pour cette fête de l'Epiphanie : 
bonne lecture !  Votre curé Bernard.


vendredi 1 janvier 2021

 

(Soyez sympa, n'invitez pas Covid ! )

... et si on rêvait un peu ?


Si la terre était un tableau

(du site coopbelsud des salésiens de Don Bosco)

https://motdujourcoopbelsud.blogspot.com/

  

Si la terre était un tableau,

Je prendrais mes plus beaux pinceaux

Et les tremperais dans mon cœur

Pour y redonner des couleurs.

 

Je couvrirais le gris de la maladie

Par l'éclatant blanc de la vie

Et je remplacerais le noir

Par le vert, couleur de l'espoir.

 

Bien sûr, j'en laisserais un peu

Pour les nuits des amoureux.

Quant au rouge, j'en mettrais partout

Car les enfants l'aiment beaucoup.

 

J'en peindrais le nez des gens 

Pour qu'ils soient moins sérieux

Et à tous, je mettrais de l'or au fond des yeux.

 

Évidemment, tout cela sort de mon imagination

Mais dans notre cœur, 

On a tous des pinceaux et des crayons

Pour colorer notre univers.

 

Il suffit de si peu pour le faire

Et d'ailleurs, si je t'ai fait l'imaginer,

C'est que j'y suis un peu arrivé.

 

Anonyme


Dans la bible, faire des voeux, dire du bien, c'est bénir !


Alors, bénissons, et soyons bénis en cette nouvelle année.




Que le Seigneur te bénisse et te garde ! ” 

Bénir, en latin, signifie dire du bien. Le mot bénédiction a une origine arabe qui se réfère à la force vitale de la fécondité. Ça veut donc dire qu’en bénissant quelqu’un, nous sommes responsables de la qualité de sa vie, de sa dignité. Sinon, la bénédiction de Dieu reste sans effet. Dieu a besoin de nous pour bénir.

Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage !” 

Il s’agit d’être visage de Dieu pour les autres, visage souriant qui fait du bien et qui donne à espérer un avenir meilleur.

“Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix !” 

La paix biblique, le shalom, c’est l’harmonie avec soi et les autres. Dieu ne peut la faire sans nous. Alors faisons-la…

Robert Tireau, prêtre